Jacqueline Sauvage : son avocate évoque les causes de sa mort

ADVERTISEMENT

Ce mercredi 29 juillet, le quotidien La République du Centre a annoncé dans ses pages la mort de Jacqueline Sauvage, survenue quelques jours plus tôt, le 23 juillet, à son domicile de La Selle-sur-le-Bied. Âgée de 72 ans, elle était devenue l’un des symboles de la lutte contre les violences faites aux femmes après avoir été condamnée à 10 ans de prison en 2012 pour avoir abattu son mari violent de trois coups de fusil, avant d’être graciée en 2016. Rendez-vous à la page suivante >>


ADVERTISEMENT


ADVERTISEMENT